Un brin d'histoire

Moulin-tour du XVIIème siècle rénové à l’identique.
Inauguré le 19 septembre 2009.

On ne connaît pas précisément son âge, mais il a plus de 300 ans. Il a tourné jusqu’en 1965. Acheté par la commune de Pannecé, il produit à nouveau de la farine de froment et de sarrasin.

La visite guidée d’environ ¾ heure permet de découvrir sa restauration, son mécanisme et toute son histoire.

Le Moulin de la Garenne a été récompensé 2 fois, il a été lauréat de la Fondation du Patrimoine :

•   En 2011, en remportant le 1er prix de Loire-Atlantique pour  «les Rubans du Patrimoine ».

•   En 2012, le 1er prix national pour le concours « Nos Moulins ont de l’Avenir ». Concours organisé en association avec la FFAM et la FDMF.

Le Moulin de la Garenne

Pour tous les voyageurs qui empruntent la route de Pannecé à St Mars-la-Jaille, dans un sens ou dans l’autre, c’est un repère inévitable, une silhouette familière dans le paysage. On ne peut pas ne pas le voir : il se laisse admirer de tous les côtés, comme si la route qui le contourne avait été faite rien que pour lui. C’est le moulin à vent de la Garenne, dominant de ses 12 mètres de haut le grand hameau de la Bourdinière, à Pannecé. Un hameau de caractère avec ses maisons et murets en pierre qui s’est développé au carrefour de deux grandes voies romaines. Non loin de là, deux grands trésors monétaires gallo-romains du IIIème siècle ont été découverts. Ce fut le premier centre paroissial et c’est là que Pannecé trouve ses racines.

On ne connait pas sa date exacte de construction mais il a plus de 300 ans. Les premiers documents qui parlent de lui datent de la Réformation de 1680, recensement des terres de la Baronnie d’Ancenis.

Comme tous les moulins à vent de l’époque, ses ailes étaient garnies de toiles. C’est en 1876 qu’elles ont été remplacées par des lattes en bois, le système Berton.

Plusieurs familles de meuniers, bien connues dans la région, se sont succédé : Gicqueau, Hardou, Legagneux, Coraboeuf, Pehu, … Francis Pehu, fils de François et Angèle Dubois, fut le dernier meunier de la Garenne. Il a pris sa retraite en 1965 et son moulin avec lui.

Un projet communal : rénover le moulin et faire vivre le site.

Consciente de l’importance de ce site et de la nécessité de sauvegarder et d’entretenir son patrimoine, la municipalité de Pannecé a décidé d’acquérir le moulin et le terrain nécessaire autour. En janvier 2003 la commune est donc devenue propriétaire des lieux. Depuis l’été 2009 le moulin est rénové et fonctionne : le seul du Pays d’Ancenis en activité.

 

Une association a été créée pour le fonctionnement et l’animation du site :

•   Production de farine (froment et sarrasin), avec la création d'un poste de meunier.

•   Accueil des visiteurs

•   Activités pédagogiques autour des céréales, du pain, de l’environnement, du vent, des engrenages...

Un parc tout proche de 9 éoliennes vient moderniser le paysage et renforcer l’intérêt de cette énergie renouvelable qu’est le vent.

Marché de Noël Samedi 14 déc.

1/1
Please reload

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now